TOGO/ ACCES DES JEUNES ET DES FEMMENS AUX MARCHES PUBLICS



Chaque autorité contractante réserve au moins 20% des marchés inscrits dans son plan de passation des marchés publics aux deux entités de personnes.
Le Conseil des ministres entérine par décret la décision prise par le chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure GNASSINGBE dans son discours à la nation du 03 Janvier 2018. Traduisant la volonté du Chef de l’Etat d’un développement inclusif visant une meilleure intégration des jeunes et des femmes dans la vie active, ce décret précise les dispositions réglementaires à la mise en œuvre de cette ambition.

Ainsi, chaque autorité contractante réserve au moins 20% des marchés inscrits dans son plan de passation des marchés publics aux jeunes (de 18 à 40 ans) et aux femmes entrepreneurs (sans limite d’âge) de nationalité togolaise et exerçant sur le territoire national. Sur la base d’une évaluation, ce taux pourrait être revu à la hausse sur proposition du ministre de l’économie et des finances.

L’attribution des marchés aux jeunes et aux femmes entrepreneurs sera faite selon des procédures simplifiées de demande de cotation et d’appels d’offres restreints avec publicité. Toutes les autorités contractantes ont, dès à présent, pris les dispositions idoines pour l’application effective de cette mesure. L’adoption de ce décret va apporter des solutions efficaces à la problématique du chômage et à l’amélioration du niveau de vie de nos concitoyens notamment celui des jeunes et des femmes.