Troisième session du Conseil National du Crédit au titre de l'année 2017



Sani YAYA ministre de l’économie et des finances a présidé ce jeudi 21 septembre, cette réunion trimestrielle au siège de la BCEAO à Lomé.
A l’heure actuelle,   la situation économique du Togo révèle  une  bonne tenue de l'activité économique, dans un contexte de maîtrise de l'inflation, de renforcement de l’assainissement budgétaire et d'accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles. Le cap est donc maintenu  avec le taux de croissance économique qui devrait progresser de 5,3% en 2017, après 5,1% l'année précédente, sous l'impulsion de tous les secteurs d'activité, en particulier, les secteurs primaire et tertiaire. Et Pour renforcer cette croissance, le Gouvernement s'emploie à investir davantage dans les activités à haute valeur ajoutée et à préserver un environnement sécuritaire apaisé.

C’est donc ce qui ressort  de la troisième session du conseil national du crédit au titre de l’année 2O17  qui  comportait les points à l’ordre du jour à savoir : -la situation économique, financière et monétaire de l'Union et du Togo à fin juin 2017 ;-l'évolution de l'activité des établissements de crédit et des systèmes financiers décentralisés au 30 juin 2017 ;-le point sur le financement de l'économie ;       et le dispositif de soutien au financement des PME (Petites et Moyennes Entreprises).

Au cours de cette session, Monsieur  Sani YAYA  ministre de l’économie et des finances, s’est félicité de la bonne situation de l’évolution économique  avant d’ajouter : «Je voudrais déjà me réjouir du niveau élevé du financement de notre économie, qui se situe à 39% du PIB au 30 juin 2017, soit le plus élevé de l'Union. Je note, toutefois, que ce taux reste faible par rapport aux besoins de financement. C'est pourquoi, je réitère la volonté ferme du Gouvernement de renforcer et consolider le système bancaire et financier togolais, pour une contribution plus importante au financement de l'économie ».

Le ministre YAYA n’est pas passé pas quatre chemins pour saluer la franche collaboration qui existe aujourd’hui entre l’état et le secteur bancaire dans son ensemble : «  Je voudrais saisir cette occasion pour demander au Président de l'Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de transmettre, à tous les premiers responsables du secteur, la satisfaction du Gouvernement pour la collaboration étroite qu'ils entretiennent avec le Trésor du Togo dans le cadre des émissions de titres publics ».

Outre les membres du Conseil National du Crédit (CNC), Sani YAYA avait à ses côtés   son collègue  de la Planification et du développement Kossi ASSIMAIDOU ainsi que Monsieur Kossi TENOU  Directeur National de la BCEAO, une institution qui apporte également des soutiens multiformes  au Trésor et aux banques pour la réussite des émissions de titres publics