Aller au contenu principal
Ministère de l'Economie et des Finances

Baisse de la croissance attendue dans tous les Etats

Publié le : 05 juil 2020
Baisse de la croissance

Veiller à contrôler le déficit budgétaire.

Le conseil des ministres de l’UEMOA s’est réuni en ligne fin juin sous la présidence de Sani Yaya, le ministre togolais de l’Economie et des Finances.

Selon le communiqué publié samedi, les ministres ont constaté que la pandémie de coronavirus affecte profondément les économies des Etats membres. Ils s’inquiètent des mauvaises performances attendues au plan macroéconomique avec la baisse de la croissance dans tous les Etats avec un taux moyen estimé à 2,4%, soit une réduction de plus de quatre points par rapport aux prévisions initiales de 6,6%.

La crise sanitaire pourrait aussi provoquer une aggravation du déficit budgétaire global (5,2% du PIB contre 2,5% initialement prévu).

Le Conseil invite les pays membres à poursuivre la mise en œuvre des mesures contenues dans les plans de riposte sanitaire, économique et sociale au covid-19. 

Les huit Etats formant l’Union sont invités à poursuivre les efforts de mobilisation des ressources intérieures, et à prendre toutes les dispositions pour bénéficier de l’appui de la communauté internationale, notamment, pour l’allègement de la dette extérieure et l’obtention de nouvelles ressources concessionnelles. 

Les pays doivent mettre en œuvre des politiques budgétaires permettant un retour à la consolidation budgétaire après la crise.

Le Conseil s’est enfin félicité des mesures déjà mises en œuvre par la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour atténuer l'impact de la pandémie sur le système bancaire et le financement de l'économie.

Top