Aller au contenu principal
Ministère de l'Economie et des Finances

REVUE ANNUELLE, EDITION 2018, DES REFORMES, POLITIQUES, PROGRAMMES ET PROJETS COMMUNAUTAIRES

Publié le : 16 juil 2018
revue annuelle

Le Togo a atteint un Taux de réalisation de 65%  des reformes communautaires / Sur 122 réformes prévues par UEMOA, le Togo est parvenu à en mener à bien 79

La tenue de cette revue annuelle démontre  bien  que le Togo souscrit à l’adhésion pleine et entière des dispositions  de l’Acte additionnel n°05/2013/CCEG/UEMOA du 24 octobre 2013 et de la Décision du Conseil des Ministres du 18 décembre 2013, portant modalités de mise en œuvre de cette Revue instituée depuis 2014. Cette Revue qui, à proprement parler, est une évaluation,  constitue un dispositif institutionnel de suivi favorisant l’harmonisation des législations nationales, la coordination des politiques sectorielles nationales et la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires. Aussi, permet-elle d’améliorer significativement la compétitivité et l’attractivité au sein de l’Union et, partant, le potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois ainsi qu’à la réduction de la pauvreté. Après les deux (02) éditions  réalisées en 2014 et 2015, celle de 2016 a été ajournée, afin d’apporter des éléments d’amélioration susceptibles d’assurer la pérennisation de cette revue qui est d’une très grande importance dans le développement économique de nos Etats respectifs. C’est dans cette perspective que s’est tenu, du 26 au 28 septembre 2017 à Ouagadougou, un atelier préparatoire de l’édition 2017. Cet atelier a permis d’échanger sur les nouveaux critères et de nouvelles grilles de notation expérimentés dans le cadre de la Revue 2017, l’objectif étant de mesurer l’effort réel de chaque Etat dans la mise en œuvre des réformes.

Selon Monsieur le directeur de cabinet du ministre de l’économie et des finances : « L’édition 2017 de la Revue a révélé une amélioration de l’état général de mise en œuvre des réformes dans l’Union, avec un taux moyen de 62%.Pour sa part, le Gouvernement togolais, sous le leadership du Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, met tout en œuvre afin que les réformes se poursuivent et s’appliquent rigoureusement, dans l’intérêt de nos concitoyens. Ainsi donc, à la suite de cette Revue, le Togo a pris un certain nombre de décisions. Il s’agit de l’adoption :de  la Loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans les Etats membres de l’UEMOA ; du Décret portant protection du patrimoine routier et des équipements connexes ; du Décret portant réglementation des transactions et services électroniques ;du Décret relatif au Service Universel des Communications électroniques. L’adoption de ces textes, porte ainsi, le nombre total des réformes effectuées à 79 sur un ensemble de 122 réformes engagées au sein de l’Union, soit un taux de mise en œuvre de 65% »

Plusieurs autres chantiers sont en cours de réalisation et connaitront tres prochainement un meilleur résultat. L’on parlera bien évidemment   du  processus d’implémentation des budgets programmes au Togo, avec la mise en cohérence des organigrammes des différents ministères, auxquels s’ajoutent  des  programmes en vue de la mise en œuvre des Documents de Programmation Pluriannuels des Dépenses (DPPD) et la préparation des projets de décrets portant attributions et profil des Directeurs des Affaires Administratives et Financières, des responsables de programmes et des ordonnateurs de crédits afin de les  adapter à la nouvelle vision en matière de gouvernance.

Top