Aller au contenu principal
Ministère de l'Economie et des Finances

Télécommunication/Décision judicieuse de l’Etat

Publié le : 04 oct 2018
Economie Togolaise

Ouverture du Capital au secteur Privé et satisfaction de la forte demande des consommateurs

Le conseil porte autorisation du transfert au secteur privé d’une participation de l’Etat au capital de la société Holding Togolaise des Communications Electroniques (TOGOCOM).

Cette décision obéit à une cohérence stratégique ; elle fait, en effet, suite à l’initiative du gouvernement de créer en 2017, TOGOCOM, une holding qui rassemble Togo Télécom et Togo Cellulaire, les deux opérateurs historiques de la téléphonie fixe et mobile. L’ouverture du capital devrait permettre à TOGOCOM de se doter des moyens nécessaires à la réalisation de ses ambitions. Elle lui permet ainsi de consolider sa capacité d’investissement et de bénéficier des dernières innovations en matière de TIC pour développer de nouveaux segments de croissance. Les objectifs visés de modernisation des infrastructures réseaux et de diversification des offres fixe et mobile grâce à l’Internet très haut débit à travers la fibre optique, s’inscrivent dans le processus de transformation du groupe initié depuis 2015.

Ces orientations stratégiques devraient permettre au Groupe de satisfaire, non seulement la forte demande des consommateurs d’accessibilité à des services d’excellence qualité et à bas prix sur toute l’étendue du territoire, mais aussi de financer ses projets en adoptant une approche innovante pour leur mise en oeuvre.

En définitive, l’ouverture du capital est primordiale au regard de la nouvelle dynamique dans laquelle entend s’insérer TOGOCOM pour assumer pleinement ses missions de stimulateur de la croissance. Au surplus, cette opération accélèrera le développement et les investissements dans le secteur des télécommunications, offrant ainsi une meilleure qualité de service et des prix très compétitifs, au bénéfice des populations et des entreprises, tout en soutenant la stratégie de développement du pays.

Top