Aller au contenu principal
Ministère de l'Economie et des Finances

ANNONCES IMPORTANTES DANS LE DISCOURS DU PR LE 27 AVRIL 2019

Publié le : 29 avr 2019
Economie Togolaise

Revalorisation de la valeur indiciaire et autres

Les membres du gouvernement ont désormais la mission de détailler et d’expliquer les annonces faites vendredi par le président Faure Gnassingbé lors de son intervention devant les députés.

Revalorisation du point d'indice et reprise du paiement des allocations de départ à la retraite. Ces deux mesures devront être effectives dès janvier prochain, a confirmé samedi soir le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya invité comme d’autres collègues sur les antennes de la TVT (télévision publique).

‘Un important projet d’assainissement des finances publiques est en cours. Il consiste en la gestion efficiente des dépenses publiques et cela va nous permettre de générer des économies pour pouvoir financer ces mesures dès janvier 2020’, a-t-il précisé. 

Le retour de la croissance – 5,1% prévus en 2019 – devrait favoriser une meilleure distribution de la richesse. En outre, les premiers effets positifs du Plan national de développement (PND) pourraient se faire sentir dès l’année prochaine.

‘En économie, nous avons la production et la distribution. Et le président souhaite que dans la distribution, toutes les couches sociales puissent être bénéficiaires. Nous entamons la phase de redistribution fixé dans l’axe 3 du PND', a déclaré M. Yaya.

Pour être plus précis, les trois (03) membres du gouvernement éclairent l’opinion :  « Pour le ministre Gilbert Bawara, le principe de l'augmentation, loin d'être une hypothèse, est acquis. Sani Yaya, quant à lui a rassuré que les choses seront faites conformément aux possibilités qu'offrent les finances publiques. A ce propos, le ministre Trimua a exprimé l'engagement du gouvernement qui mettra tout en œuvre pour la concrétisation de cette annonce ».

Plus loin : « le ministre de l'économie Sani Yaya a expliqué que c'est un geste fort du Chef de l'Etat. Selon lui, la décision de suspension n'avait pas été prise sur la base des études techniques. Pour sa part, le ministre Bawara a indiqué que des leçons ayant été tirées, il s'agira désormais de parcourir l'exécution de la mesure pour remédier aux défaillances qui ont conduit à la suspension des allocations. Le souci majeur du Chef de l'Etat et son gouvernement, c'est la redistribution des ressources nationales selon le ministre Sani Yaya. Il n'a pas manqué dans cette optique, de relever que la décision de reprise des allocations de départ à la retraite s'inscrit dans cette phase et reflète les ambitions contenues dans l'axe 3 du PND ».

 

Top