Aller au contenu principal
Ministère de l'Economie et des Finances

Togo, seul pays de l’UEMOA à respecter tous les critères de convergence

Publié le : 27 déc 2019
CAT

Première édition de la Conférence annuelle des Services du Trésor

Il s’agit selon les initiateurs d’un cadre de réflexion et d'échanges autour de sujets préoccupant de la vie du Trésor public. La Conférence annuelle des Services du Trésor (CAST) vise à favoriser une harmonisation des points de vue, faciliter l'intégration des services et assurer une cohésion entre d'une part les agents en activité dans les services du Trésor et d'autre part entre le Trésor public et ses partenaires.Cette rencontre se veut également le moment de l’année où se retrouve les agents du Trésor public autour des premiers responsables pour réfléchir, échanger et débattre autour d’un thème relatif à la gestion des finances publiques.

Le choix du thème de cette première Edition est évocateur : « La mobilisation des ressources internes pour un développement durable ».Il est   d’actualité selon l’organisation  puisqu’il rentre dans la droite ligne, des enjeux du nouveau cadre harmonisé de gestion des finances publiques dans l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et surtout de l’importance que le Gouvernement, sous le leadership de son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, accorde à la mobilisation des ressources dans un contexte d’accélération des dépenses publiques et de réduction progressive des appuis extérieurs. A l’ouverture de cette rencontre de deux jours , le DG du trésor monsieur Ekpao ADJABO a rappelé que : « Le processus d’assainissement des finances publiques engagé par le Gouvernement depuis quelques années s’est traduit au Trésor public par l’assainissement des comptes de la balance générale et la production régulière des comptes de gestion par tous les comptables assujettis. Sur le plan de recouvrement des recettes du budget de l’Etat, 107 régies de recettes ont été créées dans les Ministères et Institutions pour faciliter la collecte des recettes de services. Sur le plan des dépenses, les arriérés de la dette commerciale privée ont été entièrement apurés. Cet apurement a eu un impact significatif sur le niveau d’endettement dont le taux est passé 81,1% en 2016 à 68,7% à fin novembre 2019 faisant du Togo le seul pays de l’UEMOA à respecter tous les critères de convergence. Sur le plan de la gestion du Patrimoine de l’Etat, le Trésor public a procédé au recensement des biens meubles et immeubles de l’Etat, ceci dans l’optique d’aller vers la comptabilité patrimoniale et en droits constatés ».D’autres annonces ont été faites lors de cette réunion notamment  : « En ce qui concerne la gestion de la Trésorerie, je suis heureux de vous annoncer que le Compte Unique du Trésor est opérationnel depuis novembre 2018 et connecté au système de paiement électronique de la BCEAO. L’année 2020 verra la parution du premier bilan d’ouverture et la DGTCP ambitionne d’étendre le système intégré de gestion des finances publiques aux établissements publics nationaux et aux collectivités territoriales. La mise en œuvre de cette réforme permettra d’augmenter significativement les recettes de ces organismes publics et sera un gage de transparence dans leur gestion ».

CAT

De son côté, le représentant de monsieur le ministre de l’économie et des finances en la personne du Secrétaire General monsieur Badanam PATOKI a indiqué que : « Les besoins sans cesse croissants de nos populations obligent à concevoir des politiques économiques vertueuses qui s’appuient sur une mobilisation accrue des ressources internes afin de permettre au Trésor public d’assurer efficacement la redistribution des ressources collectées dans tous les secteurs, pour un développement équilibré du pays. Vous conviendrez avec moi que le Gouvernement ne peut réussir cette mission de développement qu’en disposant d’une bonne politique de mobilisation de ressources internes. Je voudrais saisir l’opportunité de cette tribune pour appeler au sens aigu de responsabilité de chaque acteur, et surtout à la synergie d’actions des agents de l’OTR et de la DGTCP, dans l’accomplissement de leurs fonctions. Le Gouvernement attend de vous un total dévouement dans vos responsabilités respectives, dans l’optique d’améliorer significativement le recouvrement des recettes fiscales et non-fiscales pour soutenir sa politique de développement. Je vous exhorte donc à vous départir des vieilles pratiques et à vous engager résolument dans des réformes novatrices comme voulu par le Chef de l’Etat, à travers sa vision, son ambition et sa volonté politique ».

La rencontre accouchera des recommandations en vue de la maitrise des procédures de recouvrement et qui serviront de soubassement au programme d’activités des structures du Trésor public en matière de mobilisation des ressources.

Top