• Accueil
  • Accélération de la Croissance en 2018 (4,8 %)

Accélération de la Croissance en 2018 (4,8 %)

Accélération de la Croissance en 2018 (4,8 %)

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

La 4e réunion annuelle du Conseil national du crédit (CNC) s’est tenue ce jeudi 27 décembre à Lomé sous la présidence de Monsieur Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances. Il avait à ses côtés Kossi Assimaïdou, le ministre de la Planification du développement et Kossi Ténou, le directeur national de la Banque centrale (BCEAO).

Le rythme annuel de croissance devrait s’accélérer à 4,8% en 2018 (contre 4,4% en 2017), sous l’impulsion des performances attendues dans tous les secteurs d’activité, dans un contexte de faible inflation et de consolidation budgétaire, a indiqué M. Yaya.

Il s’est félicité de l’accroissement des créances sur l’économie, porté par le dynamisme des activités des banques et des systèmes financiers décentralisés.

Le taux de financement de l’économie est ressorti à 43% du PIB au 30 septembre 2018, soit toujours le plus élevé taux des pays de l’UEMOA.

Les privatisations envisagées de la BTCI et de l’UTB devraient contribuer à doter le secteur bancaire de plus de capacités de financement de l’économie, a précisé le ministre.

Il a rappelé la détermination du gouvernement à consolider les acquis en accélérant la mise en œuvre des réformes dans le sens d’une croissance économique plus inclusive, portée par le secteur privé, dans un cadre macrofinancier stable.

Concernant le programme économique triennal du Togo, appuyé par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) du FMI, M. Yaya a informé les membres du Conseil d’un nouveau décaissement qui intervient grâce à une mise en oeuvre satisfaisante de ce programme.

La mission du Conseil national du crédit est d’étudier les conditions de fonctionnement du système bancaire et financier et d’évaluer les performances de l’économie.