• Accueil
  • Environnement urbain et pistes rurales,

Environnement urbain et pistes rurales,

Environnement urbain et pistes rurales,

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Signature de deux conventions de prêts concessionnels et un avenant avec l’AFD et la KFW,

Le ministre de l’économie et des Finances, Sani Yaya, avec la Team Europe au complet ont procédé ce 12 mai 2022 à la matérialisation des documents nécessaires au démarrage du PEUL4 et du PAPR2.

La Premiere convention, d’un montant de 20 millions d’euros, soit environ 13,2 milliards de FCFA est destinée au financement partiel de la quatrième phase du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL IV). La deuxième convention, d’un montant de 30 millions d’euros équivalant à 19,678 milliards de FCFA, a pour objet le financement partiel du Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR II). Ce programme, est également l’objet de l’avenant au contrat d’aide financière avec la KFW.

M. YAYA a salué la qualité des relations de coopération entre le Togo et l’ensemble de la Team Europe représentée à la signature par le chef de délégation de l’Union européenne au Togo. Le projet PEUL, lancé en 2006, vise à améliorer les conditions de vie des habitants de l’agglomération du Grand Lomé.  Les filières de collecte et de pré-collecte de déchets ont été restructurées. 

Les deux premières phases ont permis notamment la construction d’un centre d’enfouissement technique à Akepé et l’aménagement de points de regroupement intermédiaires dans le Grand Lomé.

La phase III, actuellement en cours d’exécution, vise l’amélioration de la salubrité urbaine, au travers de la mise en sécurité environnementale de l’ancienne décharge d’Agoe-nyive et au renforcement des capacités administratives et financières de la municipalité du Grand Lomé.

Le PEUL IV est déployé pour consolider les acquis des phases précédentes et d’ailleurs cet appui de l’AFD vient consolider le processus de décentralisation engagé il y a quelques années par le Togo.

S’agissant de la seconde convention destinée au PAPR II, le financement sera utilisé pour améliorer l’accès des ménages et des producteurs agricoles aux intrants et aux marchés, grâce à la construction de 2000 Km de pistes rurales.

Un des piliers essentiels de l’action du gouvernement concerne la transformation structurelle de notre agriculture. La réalisation de cette ambition passe entre autres par la création de pôles de développement économique dans les communautés rurales’, a rappelé le ministre.

Le PAPR II, qui va bientôt démarrer, est cofinancé pour un montant global de 50,5 millions d’euros l’AFD à hauteur de 30 millions d’euros, la KFW à hauteur de 10 millions d’euros et par l’Etat togolais, à travers sa contrepartie au projet représentant 10,5 millions d’euros. Le ministre de l’économie et des finances a indiqué : ‘’Qu’il me soit permis, au nom du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE et du Gouvernement togolais, de saluer les efforts de la République Française et de la République fédérale d’Allemagne ainsi que l’ensemble de la Team Europe et les plus hautes autorités de ces pays amis pour les appuis multiformes qu’ils apportent à notre pays le Togo. Je voudrais ici réitérer l’engagement du Gouvernement togolais à respecter les clauses contenues dans ces conventions que nous venons de signer afin de relever les défis liés à la mise en œuvre judicieuse de ces importants projets, à la satisfaction de toutes les parties. Je formule le vœu que les liens d’amitié qui unissent notre pays avec la Team Europe, avec la France, avec la République Féderale d’Allemagne se raffermissent davantage dans un esprit de collaboration empreinte de confiance.

Il convient de rappeler qu’au-delà du PAPR, l’objectif du gouvernement, est de construire à l’horizon 2025, 4000 Km de pistes rurales.