Gouverner, c’est prévoir

Gouverner, c’est prévoir

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les grandes orientations du budget 2022 s’alignent sur la stratégie contenue dans la feuille de route gouvernementale, a rappelé jeudi Sani Yaya.

Les grandes orientations du budget 2022 s’alignent sur la stratégie contenue dans la feuille de route gouvernementale, a rappelé jeudi Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances, lors d’un entretien accordé à la télévision publique.

Ce budget est avant tout orienté vers les secteurs sociaux (santé, éducation, soutien aux populations vulnérables) plus de 500 milliards de Fcfa, soit 47%.

Sur le plan économique, les pouvoirs publics vont accompagner le secteur agricole afin de parvenir à une augmentation des rendements et au développement d’une activité de transformation.

Cette politique s’accompagnera de la réhabilitation et de la construction des pistes rurales.

L’électrification est également en tête des priorités du gouvernement, tout comme l’accès à l’eau et à l’assainissement. Le numérique est un vecteur de développement et des investissements sont en cours pour augmenter la bande passante.

S’agissant des mines, le ministre a indiqué que les pourparlers se poursuivaient pour que le Togo puisse se doter d’une usine de transformation du phosphate afin de produire de l’engrais.

Sani Yaya est également revenu les conséquences néfastes de la crise sanitaire mondiale sur l’économie togolaise.

‘Malgré les difficultés, le Togo a montré de la résilence. C’est grâce aux capacités d’anticipation du chef de l’Etat et du gouvernement ’, a rappelé M. Yaya.

Une anticipation qui a permis au pays d’afficher un taux de croissance de 5,3% en 2021. Pas si fréquent dans la région.