Horizon dégagé

Horizon dégagé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Avec un taux de croissance relevé à 1,8 % pour 2020, contre une prévision initiale comprise entre 0,4 et 0,7%, l’économie togolaise affiche une forte résistance à la pandémie et une résilience propre à accélérer la relance post-Covid.

C’est que qu’a indiqué Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances, lors d’une rencontre à Paris avec les responsables du Medef (patronat).

De quoi susciter l’intérêt des entreprises françaises pour le marché togolais. 

‘Nos flux commerciaux chutent chaque année davantage. Il est temps de réagir !! agroindustrie, centres d’appels, cybersécurité, énergie décentralisée, eau, construction… les marchés sont là’, a souligné Fabrice Le Saché, vice-président du Medef. 

‘Le Togo affiche une trajectoire économique qui offre de nombreuses opportunités et je suis vraiment désireux de renforcer le partenariat économique avec la France’, a déclaré pour sa part le président Faure Gnassingbé lors d’un déjeuner à l’Elysée avec son homologue Emmanuel Macron.

MEDOR

La réunion vendredi au siège du Medef

Les milieux d’affaires ont été intéressés d’apprendre que le Togo était en discussion avancée avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque Mondiale pour mobiliser de nouveaux financements. 

Ils soutiendront la stratégie nationale de développement contenue dans la feuille de route gouvernementale 2025.