• Accueil
  • La BID accompagne le développement des zones rurales

La BID accompagne le développement des zones rurales

La BID accompagne le développement des zones rurales

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le conseil d’administration de la Banque islamique de développement (BID) a approuvé un financement de 73,55 millions de dollars pour des projets de développement au Togo, en Irak et au Bangladesh.

S’agissant du Togo, la BID financera à hauteur de 20,15 millions l’électrification rurale par des mini-centrales solaires.

En outre, le Fonds Lives and Livelihoods apportera 10,85 millions pour améliorer le niveau de développement humain par un approvisionnement durable en électricité à la population rurale qui vit dans des zones denses et peu peuplées, loin du réseau existant. Il bénéficiera à 372 écoles, 22.092 foyers et 102 centres de santé.

Le Fonds Lives and Livelihoods, doté d’un budget montant de 2.5 milliards de dollars, a pour ambition de sortir de la pauvreté les plus démunis des pays membres de la BID.  

L’initiative est soutenue par le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement (ADFD), La Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF), le Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID), le Centre Roi Salman pour l’Aide Humanitaire et le Secours (KSRelief), Le Fonds du Qatar pour le Développement (QFFD) et le UK Foreign, Commonwealth & Development Office (FCDO).