• Accueil
  • Le gouvernement s’engage dans une transparence internationale

Le gouvernement s’engage dans une transparence internationale

Le gouvernement s’engage dans une transparence internationale

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Cette décision s’inscrit dans le cadre de l ’assainissement des finances publiques togolaises et de la modernisation de son système statistique.

Au cours de la semaine dernière,pour une visibilité plus accrue de l’économie togolaise sur la scène économique internationale, une page nationale de données récapitulatives a été lancée.

En l’initiant, les autorités togolaises ont pour ambition de mettre en œuvre les recommandations du système amélioré de diffusion générale des données dont l’objectif est d’aider la transparence de leurs données et la gouvernance.

La réforme sera essentielle pour l’Etat togolais dans la mesure où elle est un portail de publication d’informations essentielles à l’analyse de l’économie togolaise dans sa généralité.

À en croire les experts Togolais, la page nationale de données récapitulatives devrait, servir de guichet unique pour le Togo en vue de la publication des statistiques officielles dont l’accessibilité est facilitée par des formats universels.

La page est accessible par l’entremise du site web de l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed) du Togo et du tableau d’affichage des normes de diffusion du Fonds monétaire international.

Pour le FMI, la disponibilité de ces données sur notre pays donnera aux décideurs, un large éventail de décision, d’analyse et de mise en œuvre de politiques responsables et plus efcaces pour une croissance plus soutenue.

A l’instar des pouvoirs publics, ces données macroéconomiques seront également mises à disposition des investisseurs internationaux et des agences officielles de notation pour un accès plus aisé des informations à forte valeur ajoutée, ajoute le Conseil d’administration de l’institution de Bretton Woods.

Par ailleurs, Louis Marc Ducharne, le directeur du département des statistiques du FMI se satisfait de cette étape fondamentale franchie par l’Etat togolais.

« Je félicite les autorités togolaises pour le lancement de sa page nationale de données récapitulatives (NSDP) qui reste un pas important dans la diffusion des données », a fait savoir ce dernier qui reste « convaincu que le Togo tirera profit de l’utilisation du e-SGDD (système amélioré de diffusion générale de données) comme cadre pour développer davantage son système statistique ».

Cette avancée est un pas de franchi sur les recommandations faites par le FMI aux autorités togolaises dans le cadre de l’assainissement des fnances publiques en vue de recadrer les chiffres de sa dette publique (près de 80% de la richesse nationale en 2016)