Aller au contenu principal
Ministère de l'Economie et des Finances

Atelier sur la 17 éme revue de la Performance du Plan d’actions de la réforme de la gestion des finances

Publié le : 31 oct 2018
Economie Togolaise

Les Participants invités à apporter leurs contributions pour améliorer la conduite du processus des réformes.

Monsieur Aharh -Mongo Kpessou, secrétaire permanent chargé des réformes au ministère de l’Economie et des Finances, a ouvert les travaux à l’occasion de cette revue de la performance du plan d'actions de la réforme de la gestion des finances publiques.

« Le chantier des réformes est vaste mais il avance. En effet, les réformes en cours d’exécution ont permis d’améliorer la performance économique de notre pays au cours de ces dernières années mais beaucoup reste à faire. L’exécution du plan national de développement (PDN) adopté par le Gouvernement a démarré et va booster l’économie togolaise », selon le secrétaire permanent  chargé des reformes qui indique que : « C’est grâce aux réformes bien menées que nous pouvons améliorer notre gouvernance quotidienne des affaires publiques et même privées en acceptant de changer nos anciennes habitudes par de nouvelles, car ne dit-on pas souvent que les mêmes causes produisent les mêmes résultats et qu’on ne peut pas s’attendre à des résultats contraires en faisant les mêmes choses. Aujourd’hui, il nous est demandé d’aller au-delà par la transformation de notre gouvernance pour mieux briller dans le cadre du service de l’intérêt général. La présente revue à mi-parcours de l’année 2018 qui va permettre d’évaluer le plan d’actions de la réforme de la gestion des finances publiques nous permettra (i) d’évaluer la performance des réformes des finances publiques à fin juin 2018, (ii) d’identifier les forces et faiblesses puis (iii) de prendre des dispositions pour améliorer la mise en œuvre desdites réformes avant la fin de l’année ».

Cette revue qui se tient deux fois par an est un cadre de mise en cohérence des informations et au sein duquel les ministères et institutions élaborent et exécutent leurs propres réformes. Les réformes de la gestion des finances publiques qui font l’objet de la présente revue s’articule autour de six (06) programmes :« Pilotage et soutien du plan d’actions de la réforme de la gestion des finances publiques ; Mobilisation et gestion des ressources financières ; Planification et gestion budgétaire de l'Etat ; Gestion du Patrimoine et sauvegarde des intérêts de l’Etat ; Sécurisation des deniers publics ; Décentralisation financière ».

A l’endroit des participants à cet atelier, le secrétaire   permanent chargé des reformes indique : « Au cours de cet atelier, vous êtes donc invités à apporter vos contributions pour améliorer la conduite du processus des réformes. Le Gouvernement compte sur vous pour atteindre l’objectif de performance dans le domaine de la bonne gouvernance et pour hisser notre pays au niveau des standards internationaux. Plusieurs réformes ont été appuyées par les partenaires techniques et financiers que je salue et remercie puis reste convaincu qu’ils ne ménageront aucun effort pour la poursuite de leur soutien au Gouvernement en vue de la poursuite et du succès desdites réformes ».

Pour l’exercice 2018, l’organisation de ces revues a connu un retard en raison d’un calendrier chargé dû notamment aux travaux d’actualisation des budgets programmes des ministères et institutions pour la période 2019-2021.Parlant du Plan National de Développement (PND),il y a lieu de préciser que ces axes sont les résultantes de la vision du chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Faure Essozinma GNASSINGBE qui veut créer des bases de développement économique et social permettant d’améliorer le vécu quotidien des togolais.Ces objectifs ne pourront être atteints que grâce à une gestion performante des finances publiques, laquelle permettra de mobiliser les moyens adéquats dudit PND.

 

Top