• Accueil
  • Ouverture de la réunion de Cadrage Méthodologique pour l’Elaboration du Plan Stratégique 2022-2026 de l’UPF

Ouverture de la réunion de Cadrage Méthodologique pour l’Elaboration du Plan Stratégique 2022-2026 de l’UPF

Ouverture de la réunion de Cadrage Méthodologique pour l’Elaboration du Plan Stratégique 2022-2026 de l’UPF

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’Unité de politique fiscale (UPF) participe aux efforts en matière de mobilisation des ressources intérieures.

La mobilisation optimale des recettes fiscales est destinée à faire face aux défis sans cesse croissants de développement de notre pays dans un contexte macroéconomique de crise notamment la crise sanitaire à coronavirus qui secoue la planète depuis plusieurs mois. Cela nécessite un encadrement plus rigoureux et des réflexions plus profondes autour des réformes fiscales dans le sens de la performance.

D’où l’importance de la rencontre de ce jour présidée au nom du ministre de l’économie et des finances par Monsieur Kossi TOFIO le Directeur de cabinet qui indique d’entrée que : « Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 2, ‘’Assistance technique et Financement basé sur les résultats (RBF) pour la mobilisation de ressources intérieures’’, le PAGE accompagne le Gouvernement dans l’opérationnalisation de l’Unité de politique fiscale (UPF).En effet, l’Unité de politique fiscale, est le service technique qui assiste le Ministre de l’économie et des finances dans l’exercice de ses attributions en matière de mobilisation des ressources intérieures. A ce titre, elle est chargée entre autres de proposer une stratégie visant à moderniser le système fiscal, à le simplifier et à améliorer son efficience ;de veiller à la cohérence des instruments fiscaux et parafiscaux; d’orienter la stratégie en matière de relations fiscales internationales ; de définir la fiscalité en matière de revenus de consommation et de capital ; de suivre et évaluer les politiques fiscales et les équilibres des régimes sociaux ; de donner son avis sur les projets de lois, règlements et instructions en matière fiscale et douanière ;de contrôler de façon générale les activités de l’OTR ».

Il faut relever que dans la perspective d’une meilleure prise en charge de sa mission de définition et de suivi de la politique fiscale et fidèle au principe de la gestion axée sur les résultats (GAR), l’UPF se propose d’élaborer un plan stratégique 2022-2026 qui lui servira de boussole pour les cinq prochaines années. « C’est dans cet esprit que nous nous réunissons ce jour dans cette salle, dans le cadre d’une réunion de cadrage méthodologique pour examiner la proposition de méthodologie d’élaboration du Plan stratégique assorti du plan d’actions proposé par l’UPF en vue d’apporter des améliorations s’il y a lieu. Au bout du processus qui débute officiellement ce jour, il est attendu le plan stratégique 2022-2026 de l’Unité de politique fiscale, décliné en plan d’actions à court terme qui soutiendra fortement les succès déjà enregistrés dans la mise œuvre de la réforme créant l’Office togolais des recettes (OTR). Cette réunion de lancement d’un processus d’élaboration du Plan stratégique de l’UPF qui s’étend sur une période de trois (3) mois environ s’est voulue inclusive et large, justifiant ainsi la forte implication du secteur privé et des autres partenaires de l’administration fiscale.  Elle ouvre ainsi la voie aux autres phases du processus, notamment la consultation des autres acteurs du système fiscal togolais pour un meilleur diagnostic et une mobilisation optimale des ressources en vue du financement du développement du Togo », souligne le représentant du ministre de l’économie et des finances.

Rappelons pour terminer que s’inspirant des pratiques modernes au niveau de certains pays de l’UEMOA et grâce à l’accompagnement des partenaires techniques et financiers notamment la Banque Mondiale, l’Union européenne et le Fonds Monétaire International (FMI), le Gouvernement Togolais a sollicité et obtenu des financements de l’Association internationale pour le développement (IDA) et de l’Union européenne pour la mise en œuvre du Projet d’appui à la gouvernance économique (PAGE), en vue de soutenir le Plan national de développement (PND 2018-2022) et la Feuille de Route du Gouvernement, Togo 2025