• Accueil
  • Séminaire gouvernemental à Kpalimé ,

Séminaire gouvernemental à Kpalimé ,

Séminaire gouvernemental à Kpalimé ,

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les actions prioritaires de la feuille de route passées au peigne fin,

Depuis hier Kpalimé vibre,et pour cause l’exécutif s’est retrouvé dans ce cadre .

C’est pour le deuxième séminaire gouvernemental de l’année 2022. ” Avec les membres du gouvernement, nous examinerons les progrès réalisés dans la mise en œuvre des actions prioritaires identifiées lors des séminaires précédents, en lien avec la feuille de route 2025 “, a dit Faure Gnassingbé sur son compte twitter.

Au chef-lieu de la préfecture de Kloto, les ministres feront le point de l’état d’avancement des projets dans les secteurs des infrastructures routières, de la santé, de l’urbanisme et des investissements.

Faure Gnassingbé veut s’assurer de la bonne exécution de la feuille de route gouvernementale en vue de mieux répondre aux attentes et aux besoins des populations.

Selon le Gouvernement, ces rencontres périodiques permettent de renforcer le dispositif de la mise en œuvre des projets en relevant les bonnes pratiques, les difficultés et tous les autres goulots d’étranglement dans leur exécution. Une fois les difficultés identifiées, des solutions sont préconisées pour un aboutissement heureux des projets.

Construite autour de la vision ” un Togo en paix, une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable “, la feuille de route lancée en octobre 2020 se décline en trois axes stratégiques et comprend un portefeuille de 42 projets et réformes prioritaires. Sa mise en œuvre se poursuit avec des avancées dans l’implémentation de plusieurs projets et réformes.

Le premier séminaire de l’année 2022 s’est tenu en Avril dernier dans la ville de Kara. La rencontre a fait le point sur le programme d’urgence de renforcement de la résilience dans la région des savanes, la couverture santé universelle, l’accès de tous à l’électricité, l’eau potable et l’assainissement, la construction de logements, de pistes rurales et ponts, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de développement de 15 communes.

Le Chef de l’Etat avait fait le point relatif au projet d’amélioration de la compétitivité du secteur logistique via la réforme du port, la digitalisation, l’agriculture, la transformation et la modernisation de l’Etat, les partenariats public-privé.