• Accueil
  • 7ème Revue Annuelle des Réformes, Politiques, Programmes et Projets Communautaires,

7ème Revue Annuelle des Réformes, Politiques, Programmes et Projets Communautaires,

7ème Revue Annuelle des Réformes, Politiques, Programmes et Projets Communautaires,

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Togo a maintenu sa performance satisfaisante avec un taux de mise en œuvre des réformes de plus de 78%.

Le ministre de l’économie et des finances monsieur Sani YAYA ainsi que le Président de la commission de l’UEMOA monsieur Abdoulaye DIOP ont présidé ensemble ce 25 janvier 2022 la septième édition de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA au Togo.

Il était question de faire le point de l’état d’avancement de la mise en œuvre des réformes de l’UEMOA au plan national. Cette rencontre , traduit la volonté des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union qui ont institué la revue annuelle à travers l’Acte additionnel n°05/2013/CCEG/UEMOA du 24 octobre 2013, en vue d’impacter positivement l’exécution des différents chantiers de l’Union pour l’ intégration harmonieuse et réussie de nos économies. Le but ultime de la revue annuelle est d’imprimer un coup d’accélérateur au rythme d’internalisation des réformes, des politiques, des programmes et des projets de l’UEMOA pour un approfondissement de l’intégration régionale dans tous les domaines. Les objectifs assignés étaient d’améliorer le niveau et la qualité de mise en œuvre des réformes, des politiques, des programmes et des projets de l’UEMOA ; de favoriser la transposition des Directives et textes communautaires ; de renforcer le niveau de concertation nationale avec la Commission de l’UEMOA ; d’identifier les difficultés et les écueils éventuels qui entraveraient la bonne exécution des chantiers communautaires.

Le ministre Sani YAYA a indiqué  lors de cette revue que : « Le Gouvernement togolais, sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, reste attaché à la mise en œuvre et à l’approfondissement des réformes afin d’assurer un développement économique équilibré de l’Union en général, et de notre pays le Togo en particulier, pour le bien-être des populations.Au cours de ces trois dernières années, notre pays le Togo s’est illustré comme l’un des pays de l’UEMOA ayant enregistré des résultats encourageants, avec un taux moyen de mise en œuvre des réformes communautaires passant de 64% en 2018 à 78,2% en 2021, soit une progression moyenne annuelle de 7%. Dans le même temps le taux de mise en œuvre des programmes est passé de 57% à 89,3%. Ces résultats obtenus confirment l’engagement soutenu des Autorités togolaises dans la mise en œuvre desdites réformes, bien que certains textes restent à être transposés ou appliqués ».

Poursuivant son développement, Sani YAYA a déclaré que : « La septième revue effectuée en 2021, révèle que l’état de mise en œuvre des réformes au Togo se situe à 78,2% contre 78% en 2020, et celui des programmes à 89,28% contre 78,15% en 2020. La réforme phare mise en œuvre, qui est au cœur de la gestion des finances publiques, est afférente à la gestion axée sur les résultats, notamment la mise en œuvre et l’exécution du budget de l’Etat en mode programme démarrée en janvier 2021 au Togo. L’année 2021 a enregistré d’importantes réformes et le Gouvernement demeure convaincu que c’est par les réformes que nous améliorerons notre gouvernance tant au niveau des affaires publiques que privées ». Entre autres reformes : l’adoption des textes relatifs aux marchés publics et aux partenariats public-privé (PPP) ;l’élaboration et la publication des rapports d’évaluation des dépenses fiscales pour les années 2019 et 2020; la mise en place de l’Agence Togo Digital (ATD) pour accompagner les Institutions et ministères dans la dématérialisation de leurs services; le renforcement du cadre juridique du contrôle des finances publiques par le vote de deux lois organiques relatives à la Cour des Comptes et aux Cours Régionales des Comptes; la mise en place de l’assurance maladie universelle ;le démarrage à partir de l’année 2021 de la production du document de déclaration des risques budgétaires.

Pour sa part le Président de la Commission de l’UEMOA a fait savoir qu’ : « Aujourd’hui, la revue est à sa septième édition et constitue un vecteur essentiel pour l’approfondissement du processus d’intégration économique dans notre espace. Elle permet aux instances exécutives de l’Union d’évaluer le niveau d’atteinte des objectifs poursuivis par le Traité de l’UEMOA. Mais d’ores et déjà, je puis vous annoncer qu’à l’issue de l’évaluation, il ressort qu’en 2021, le Togo a maintenu sa performance satisfaisante avec un taux de mise en œuvre des réformes de plus de 78% ».

Les avancées significatives enregistrées dans la mise en œuvre des réformes sont le résultat, au-delà de l’engagement du Gouvernement, de l’appui multiforme des Partenaires Techniques et Financiers qui font confiance au Togo dans sa marche résolue vers le progrès et le développement économique au bénéfice de ses populations. Des recommandations sont formulées pour l’approfondissement du processus d’intégration et la mise en œuvre efficace des réformes, programmes et projets communautaires.