• Accueil
  • Accélérer la diversification de l’économie togolaise

Accélérer la diversification de l’économie togolaise

Accélérer la diversification de l’économie togolaise

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement vient d’approuver le nouveau Document de Stratégie Pays, 2021-2026 pour le Togo.

Le conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement vient d’approuver le nouveau Document de Stratégie Pays, 2021-2026 pour le Togo. 

Il servira de cadre de référence pour les interventions de la Banque et appuiera la Feuille de route gouvernementale 2021–2025 du Togo.

La stratégie vise à soutenir l’accélération de la transformation structurelle et la diversification de l’économie togolaise afin de créer des emplois décents à forte valeur ajoutée, et à bâtir une résilience socio-économique pour une croissance durable et inclusive. 

Elle s’articule autour des deux domaines prioritaires stratégiques complémentaires, le développement des pôles de croissance inclusive et des politiques d’inclusion sociale et le renforcement de la gouvernance financière et sectorielle.

La BAD a salué les réformes structurelles qui ont permis au Togo d’enregistrer une croissance économique soutenue au cours de la dernière décennie (2010-2019), et d’améliorer continuellement la gestion économique et l’environnement des affaires. 

Les principaux domaines qui ont maintenu ou accéléré cette progression sont les suivants : la gestion macroéconomique et budgétaire ; le renforcement de l’équité dans l’utilisation des ressources publiques et de l’efficacité dans la mobilisation des ressources ; le développement des échanges commerciaux ; et la défense des droits de propriété et la gouvernance fondée sur les règles ainsi que l’impact de ces réformes en matière d’inclusions sociale et d’équité.

Ces réformes ont permis au gouvernement d’engranger d’importantes progressions dans les évaluations des institutions internationales, souligne la Banque.

Si la BAD a reconnu que la pandémie a contrarié cette dynamique positive de la croissance, elle a aussi salué l’orientation prise par le pays, dans le cadre de la feuille de route, d’approfondir les réformes structurelles pour devenir un pôle d’attraction des investisseurs, et d’exploiter significativement son important potentiel agricole à travers le développement des zones de transformation agro-industrielles. 

Cela pourrait accroître significativement la productivité, et répandre les effets de diffusion des innovations sectorielles et interindustrielles pour sa transformation structurelle.

Par ailleurs, le conseil d’administration a approuvé le Projet d’appui à la gouvernance et au développement du secteur privé et un don pour l’appui à la promotion des investissements et au développement des partenariats public privé.