• Accueil
  • Attirer les investissements directs étrangers

Attirer les investissements directs étrangers

Attirer les investissements directs étrangers

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une partie des travaux du conseil des ministres qui s’est tenu lundi a évoqué les dossiers économiques.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a présenté une communication sur le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle.

Il permet d’assurer une meilleure allocation des ressources mobilisables en cohérence avec les orientations stratégiques des politiques publiques et des priorités du gouvernement sur la période 2023-2025. Il s’articule autour de trois points principaux notamment l’évolution économique récente, les perspectives économiques et les priorités nationales et sectorielles. 

L’activité économique a connu un rebond en 2021, tirée par une conjoncture économique internationale plus favorable et les mesures de soutien prises par le gouvernement, se traduisant par un taux de croissance du PIB réel établi à 5,5% en 2021 contre 1,8% en 2020. 

Le gouvernement envisage la poursuite des réformes pour l’amélioration du climat des affaires en vue de favoriser l’entrée des investissements directs étrangers, le renforcement des mécanismes d’inclusion pour une prospérité partagée ainsi que des actions de lutte contre l’insécurité 

Le document  a été approuvé par le conseil des ministres et il sera présenté prochainement aux députés.