• Accueil
  • Convention de subvention du Projet d’Extension des Réseaux Electriques dans les Centres Urbains du Togo (PERECUT)

Convention de subvention du Projet d’Extension des Réseaux Electriques dans les Centres Urbains du Togo (PERECUT)

Convention de subvention du Projet d’Extension des Réseaux Electriques dans les Centres Urbains du Togo (PERECUT)

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une subvention de l’union européenne déléguée à l’AFD

Un accord de subvention d’un montant de 14,5 millions d’euros, soit 9 ,5milliards de FCFA a été signé mercredi 24 novembre 2021 entre le Togo et l’Agence française de développement. C’est la traduction parfaite de l’excellence des relations de coopération entre l’Union Européenne et la République Togolaise.

Les paraphes ont été apposés par Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances, et Rémy Rioux, le directeur général de l’AFD en séjour à Lomé avec une délégation de Team Europe.

Selon le Ministre Sani YAYA : « Cette subvention de l’Union européenne, déléguée à l’AFD, vient en complément du prêt concessionnel d’un montant de 40 millions d’euros accordé par l’AFD et d’un don de la KfW (Banque de développement allemande) d’un montant de 15 millions d’euros pour la mise en œuvre du projet d’extension des réseaux électriques des centres urbains du Togo (PERECUT). Avec cette convention, la totalité des contributions de la coopération européenne est de 69,5 millions d’euros. Je voudrais, au nom du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, du Gouvernement remercier la République Française, la République Fédérale d’Allemagne à travers l’AFD et la KfW ainsi que l’Union Européenne, pour leurs appuis constants à notre pays, le Togo ».

Cet appui majeur va permettre au Togo d’atteindre les objectifs de la stratégie d’électrification matérialisée dans la feuille de route gouvernementale, notamment l’accès universel à l’électricité en 2030 avec un taux d’électrification intermédiaire de 75% en 2025.

Le projet a pour objectif général de contribuer à l’amélioration sensible de la couverture électrique et de l’accès des populations à un service électrique continu, de bonne qualité et durable, en particulier dans les villes secondaires.

Il est prévu de construire dans 53 localités 190 km de réseaux moyenne tension, 371 postes de transformation MT/BT et 1660 km de réseaux basse tension et de connecter 50.000 ménages dans la zone du projet.

Il faut rappeler que depuis plus d’une décennie, le Gouvernement a consenti d’importants efforts avec des résultats significatifs en matière d’accès à l’énergie. Néanmoins, des défis demeurent notamment le renforcement, l’extension et la réhabilitation du réseau électrique. En effet, dans la capitale Lomé, tout comme dans la plupart des centres urbains à l’intérieur du pays, la faiblesse de la couverture du réseau électrique a entraîné le développement de réseaux hors normes dits « toiles d’araignées » dans les zones péri-urbaines. L’existence de ces toiles d’araignées est l’expression d’un besoin légitime d’accès à l’énergie électrique, d’où la nécessité de la mise en exécution rapide du Projet d’Extension des Réseaux Electriques dans les Centres Urbains du Togo (PERECUT).