• Accueil
  • Démarrage à Kpalimé de l’Atelier de Formation sur « les Relations entre les Ordonnateurs et les Agents Comptables des Etablissements Publics Nationaux »

Démarrage à Kpalimé de l’Atelier de Formation sur « les Relations entre les Ordonnateurs et les Agents Comptables des Etablissements Publics Nationaux »

Démarrage à Kpalimé de l’Atelier de Formation sur « les Relations entre les Ordonnateurs et les Agents Comptables des Etablissements Publics Nationaux »

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Cet atelier de formation est rendu possible grâce au financement de la Banque Africaine de Développent (BAD) à travers le Projet d’Appui à la Mobilisation des ressources et au renforcement des capacités institutionnelles (PAMOCI) du ministère de l’Economie et des Finances.C’est le Directeur de cabinet Monsieur Kossi TOFIO qui a ouvert les travaux de l’atelier.

Il y a 9 ans, le Togo s’est doté d’une stratégie de réformes de la gestion des finances publiques sur un horizon à 10 ans dans l’optique de moderniser la gestion publique et la hisser au niveau des meilleures pratiques et standards internationaux.En janvier 2015, le Togo s’est également doté d’une feuille de route pour la mise en œuvre du nouveau cadre légal et réglementaire de la gestion des finances publiques issu de la transposition des directives de l’UEMOA. 

La volonté réformiste nécessite une meilleure collaboration entre tous les acteurs qui sont impliqués. Notamment entre ordonnateurs* et agents comptables des établissements publics nationaux.

Selon KossiTofio, le directeur de Cabinet du ministre de l’Economie et des Finances : « Il s’avère indispensable d’échanger à la fois sur le cadre juridique qui régit la gestion financière des Etablissements Publics Nationaux (EPN) sur leurs responsabilités, leurs attributions, leurs rôles respectifs ainsi que sur les limites de leur compétence en vue de permettre à chacun de jouer convenablement son rôle. Cette nouvelle dynamique dans la gestion des finances publiques a pour but la mise en œuvre efficace des actions de développement engagées par le gouvernement dans ce processus de larges réformes visant une gestion plus transparente et plus responsable des deniers publics. C’est dans ce cadre que cet atelier de formation sur le thème : Relations entre Ordonnateurs et Agents Comptables des Etablissements Publics Nationaux », est organisé à l’intention de cent-vingt (120) ordonnateurs et Agents comptables desdits établissements publics, en trois sessions de quarante personnes chacune ».

Une formation qui va dans le sens des bonnes pratiques et de l’harmonisation de la gestion des finances publiques.

L’atelier de formation vise plusieurs objectifs, notamment : s’approprier les rôles, attributions et responsabilités en matière de gestion financière d’un établissement public;assurer le respect rigoureux du principe fondamental de la séparation des fonctions entre ordonnateur et comptable public ;créer les conditions d’une collaboration harmonieuse, efficace et apaisée.

Un ordonnateur est un agent d’autorité placé à la tête d’un ministère, d’un établissement public ou d’un service qui a, outre ses fonctions d’administrateur, la compétence du pouvoir de décision financière. Cependant, selon le principe d’indépendance entre les ordonnateurs et les comptables, il n’a pas la compétence de manier directement les deniers publics.