• Accueil
  • Main dans la main Gouvernement togolais et l’Agence pour l’assurance du Commerce en Afrique (ATI/ACA),

Main dans la main Gouvernement togolais et l’Agence pour l’assurance du Commerce en Afrique (ATI/ACA),

Main dans la main Gouvernement togolais et l’Agence pour l’assurance du Commerce en Afrique (ATI/ACA),

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’ACA un partenaire de référence pour le financement du secteur privé et des projets prioritaires du Gouvernement,

La conférence de presse de ce 12 avril 2022 en prélude au lancement des activités de l’Agence pour l’assurance du Commerce en Afrique (ATI/ACA), a permis au ministre de l’économie et des finances Monsieur Sani YAYA de dérouler toute l’importance que revêt l’adhésion du Togo à cette institution forte en matière de couverture de risques.

Ainsi, devant des partenaires que sont la Banque Européenne d’investissement (BEI), la coopération allemande à travers la (KFW) et les responsables de l’ACA, monsieur Sani YAYA a rappelé qu’ en avril 2020, le Togo adhérait à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA.).Cette adhésion a été  un évènement important pour le Togo : elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 20-25 et permet d’offrir des solutions de flexibilité pour le financement des projets prioritaires de cette feuille de route  et le développement du secteur privé, en particulier les PME-PMI.

En deux ans selon le ministre l’Agence pour l’assurance du Commerce en Afrique a contribué fortement dans plusieurs domaines : « Le mécanisme de garantie des investissements proposé par l’ACA, contribuera, en outre, à l’amélioration du climat des affaires dans notre pays, sujet sur lequel nous avons eu des succès ces dernières années et sur lequel nous restons toujours attentifs et mobilisés. Nous voulons exprimer notre sincère et profonde gratitude au Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, pour sa vision et ses orientations qui ont permis d’engager le processus d’adhésion à l’ACA. Nous nous réjouissons du soutien déjà apporté par l’Agence à notre pays, au cours des deux dernières années, dans les secteurs de la finance, des infrastructures et du transport ainsi que pour le reprofilage de la dette souveraine du Togo et nous témoignons au Directeur Général ici présent et à toute son équipe notre gratitude pour leur confiance. Notre ambition est d’approfondir nos relations avec cette institution, afin d’en faire, un partenaire majeur de l’émergence du Togo ».

Le Togo a procédé à une augmentation de sa participation au capital de l’Agence à la fin de l’année dernière. Aujourd’hui, notre pays devient le premier actionnaire souverain de cette grande institution. « C’est une bonne nouvelle qui nous donne des marges de manœuvre plus importantes et un levier supplémentaire pour le financement des transactions du secteur privé et les projets structurants de la feuille de route Togo 20-25, dans des secteurs clés comme l’agriculture, l’énergie, le transport et la logistique sans oublier bien sûr le numérique, etc. Notre participation dans l’ACA a été réalisé grâce à un emprunt concessionnel de 11,5 millions d’euros de la Banque Européenne d’Investissement – (BEI) et un don de 20 millions d’euros de la KFW à travers la coopération allemande. Je voudrais au nom du Chef de l’Etat saisir cette opportunité   pour leur témoigner toute la gratitude du peuple togolais. Enfin, je voudrais mentionner que, comme hub de services financiers, abritant le siège d’importants holdings bancaires et des institutions financières sous régionales de renom, nous visons de faire de l’ACA un partenaire de référence pour le financement du secteur privé en particulier la cible des PME et des projets prioritaires du Gouvernement dans les secteurs clés déjà cités ».

Par ailleurs, l’ACA eté créée en 2001 pour couvrir un certain nombre de risques notamment politiques, d’expropriation, de rupture de contrat unilatéral etc….l’ACA compte 20 pays membres.

Au cours de cette conférence de presse, la représentante de la Banque Européenne d’investissement (BEI), déclarait que l’absence d’assurances a été un obstacle au développement du secteur privé et l’arrivée de l’ACA, vient corriger cet état de fait. L’ACA gère les risques, mais aussi la perception des risques. Cette adhésion du Togo vient à un moment propice pour la BEI.

Selon la représentante de l’Ambassadeur d’Allemagne, ATI ou ACA est un acteur important  capable de soutenir la croissance économique du Togo.