• Accueil
  • Ouverture d’un atelier sur la revue qualité des programmes des ministères ce mardi à Lomé

Ouverture d’un atelier sur la revue qualité des programmes des ministères ce mardi à Lomé

Ouverture d’un atelier sur la revue qualité des programmes des ministères ce mardi à Lomé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Et pour y arriver, chaque ministère devra faire preuve de rigueur. « dans le cadre de la mise en œuvre des réformes des finances publiques dans les Etats membres de l’UEMOA, notre pays a pu, depuis cinq (5) ans expérimenter dans les ministères et institut       ions, l’élaboration du budget programme (BP) ou document de programmation pluriannuelle de dépenses (DPPD) et des projets annuels de performance (PAP).En 2018, nous avons élaboré le budget programme de l’Etat qui a été examiné par le Gouvernement en octobre 2018 et transmis à l’Assemblée nationale pour information. Fort de ces avancées significatives et profitant du report, par la Commission de l’UEMOA, de l’échéance de la mise en œuvre du budget programme dans tous les Etats membres, nos autorités ont décidé du basculement du budget de l’Etat en mode programme, le 1er janvier 2020.Ainsi, le budget de l’Etat, gestion 2020, sera présenté et adopté exclusivement sous forme de programmes en remplacement du budget de moyens actuellement en vigueur et qui a fait preuve de ses limites », a indiqué Badanam Patoki, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances. 

La mise en œuvre du budget programme et les réformes relatives soutiendront le Plan national de développement (PND) dont les axes stratégiques répondent à la vision du président de faire du Togo un pays attractif, transformant structurellement son économie et assurant un mieux-être à ses populations, a ajouté M. Patoki.

L’atelier qui couvrira plusieurs jours doit permettre aux fonctionnaires des différents ministères de se familiariser avec les bonnes pratiques et cerner les erreurs à éviter dans le découpage de chaque département en programmes et actions budgétaires ainsi que dans le cadre de performance.  Les collaborateurs des ministères sont épaulés par des experts. Il est prévu un premier débat d’orientation budgétaire au plus tard fin juin 2019.  Il facilitera l’examen et l’autorisation parlementaire du budget de l’Etat sous forme de programmes dans les délais fixés.