• Accueil
  • Réunion de partage du budget de l’Etat, exercice 2022, avec les organisations de la société civile (OSC) et le secteur privé le 31 décembre 2021.

Réunion de partage du budget de l’Etat, exercice 2022, avec les organisations de la société civile (OSC) et le secteur privé le 31 décembre 2021.

Réunion de partage du budget de l’Etat, exercice 2022, avec les organisations de la société civile (OSC) et le secteur privé le 31 décembre 2021.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Elle se situe dans le cadre des réformes relatives à la transparence budgétaire et la session s’est déroulée via zoom

Deux jours après l’adoption du budget, exercice 2022, le ministère de l’Economie et des Finances, a organisé en collaboration avec celui de la Planification du développement et de la coopération, le vendredi 31 décembre une réunion en visioconférence consacré à la loi de finances 2022. Une session de vulgarisation sur son contenu et ses axes prioritaires auxquels ont participé des organisations de la société civile et le secteur privé.

Une démarche qui va dans le sens de la bonne gouvernance et de la transparence. La réunion était présidée par Kpowbié Tchasso Akaya, secrétaire permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers, qui représentait le ministre Sani Yaya.

La volonté du gouvernement est d’impliquer les Togolais dans l’action publique. ‘L’objectif recherché est de placer le citoyen au centre du développement inclusif, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs gouvernementaux, en permettant à la société civile et au secteur privé d’accéder et de comprendre les finances publiques de notre pays’, indique le communiqué sanctionnant cette réunion.

La présentation a permis aux participants de s’imprégner du nouveau budget et, en particulier, des fonds qui seront alloués aux secteurs prioritaires que sont la santé, l’éducation, l’agriculture, l’énergie, la sécurité …La part relative aux dépenses sociales est de 47,4%, ce qui est très important. Il a également été question de l’endettement public, de la vie chère et de la lutte contre le Coronavirus. « Les participants ont également abordé les dispositions à prendre pour contrôler les mesures prises par l’Etat pour atténuer les effets de la vie chère dans notre pays. Par ailleurs, une communication a été faite sur la budgétisation sensible au genre, une des innovations introduites dans le processus budgétaire pour traduire de manière effective les engagements pris par l’Etat en matière d’égalité des sexes et de droits des femmes », précise le communiqué.

Les ministères chargés des finances et de la planification remercient les membres des OSC et du secteur privé pour leur participation et réaffirment leur disponibilité à partager les informations sur la gestion des finances publiques avec ces organisations. Ces ministères exhortent les OSC à jouer leur rôle d’information et de sensibilisation de la population dans la mise en œuvre des actions prévues par le Budget, exercice 2022, pour l’amélioration continue de leurs conditions de vie.